ACCUEIL > INFOS > LA SYPHILIS
La syphilis

La syphilis est une infection sexuellement transmissible (IST) chronique dont l’agent étiologique est une bactérie de la famille des Spirochaetaceae : Treponema pallidum sp. pallidum (T. pallidum) à tropisme strictement humain.

Cependant, il existe plusieurs souches de T. pallidum au sein desquelles se regroupent plusieurs sous-espèces :

T. pallidum est une bactérie de forme hélicoïdale ou sinusoïdale, avec une membrane externe cytoplasmique, une fine couche de peptidoglycannes et un flagelle qui prend ancrage dans l’espace périplasmatique.  Sa taille est de 6 à 20 µm de long et de 0,10 à 0,18 µm de large. Il prend difficilement la coloration de Gram (d’où dénomination de tréponème pâle), mais possède les caractéristiques membranaires d’une bactérie Gram négative. Son génome, de 1038 kb, a été séquencé, et il contient 1041 séquences codantes prédictibles.

La propagation en laboratoire de T. pallidum est possible uniquement in vivo chez le lapin par inoculation intratesticulaire. La souche Nichols est entretenue depuis son premier isolement en 1912 à partir du liquide céphalorachidien d’un patient atteint de syphilis secondaire. Les souches Bal 73-1 ont été isolées chez un enfant atteint de syphilis congénitale en 1969 et les souches Chicago ont été isolées à partir d’un chancre primaire en 1951. 

Chez les individus atteints et non traités, la syphilis est une maladie infectieuse chronique qui évolue au cours du temps et qui est caractérisée par une succession de stades cliniques (stades primaire, secondaire et tertiaire), séparés par des périodes de latence asymptomatiques, avec une disparition des lésions au stade précoce de la maladie mais une persistance de l’infection.

Il faut noter qu’une autre classification existe, distinguant les syphilis précoces, c’est-à-dire évoluant depuis moins d’un an (Grande-Bretagne et France) et moins de deux ans (Etats-Unis), des syphilis tardives, au cours desquelles le risque neurologique est plus important. Cette classification permet de mieux standardiser le traitement, qui repose alors moins sur la clinique.


Accueil - Les CNR - Infos - Le CNR Syphilis - Envoi des prélèvements - Contact
© CNR Syphilis - Service de Dermatologie- Vénéréologie Hôpital Cochin - Pavillon Gustave Roussy